Notre aventure au Vietnam: Saïgon

Ca y est après une nuit passée en transit à l’aéroport de Singapour, où nous avons dormi sur les fauteuils très confortables de la salle d’attente nous voici à Saïgon, alias Ho Chi Minh City. En fait la ville s’appelle officiellement Ho Chi Minh City depuis 1975 mais le nom ancien est resté pour désigner le coeur de la ville qui ne dort jamais et c’est vrai !

La première chose qui frappe c’est sans conteste le trafic… Des milliers de scooters dans tout les sens pas vraiment de feux rouges et c’est très compliqué de traverser. Du moins au début, après quelques jours on s’y fait très bien.

Le deuxième point est l’étroitesse des immeubles, qui sont profonds mais très serrés de façade. Il y a une raison économique à cela, les vietnamiens ne payant pas de taxes s’ils font un commerce devant chez eux, la demande est donc forte pour un immeuble de plein pied et donc la solution a été de réduire l’emprise sur le trottoir.

Sinon, c’est une république socialiste il y a de l’iconographie sur la lutte des classes et de la propagande datant de la guerre froide s’illustrant souvent par des fresques. C’est un art en soi, et assez charmant par son typage fort et son style particulier. Regardez la galerie plus bas à ce sujet.

Que faire à Saïgon ?

Après deux jours d’acclimatation et un peu de renseignements pris pour voir ce qui nous tenterait de faire dans ce grand pays, nous nous sommes fait un petit programme sympathique :

* Visite du centre ville dont notamment l’ancienne poste centrale signée Eiffel (le gars de la tour à Paris, vous situez ?) et la cathédrale Notre-Dame. Ce sont des vestiges coloniaux français qui sont vraiment superbes et d’ailleurs le centre ville est truffé de références à cette époque dont notamment le fameux “Ca Phé” à commander “su da” c’est à dire glacé pour les connaisseurs.
* Musée la guerre, retraçant les deux guerres d’Indochine. Certaines salles ne sont pas toutes faciles à regarder, notamment celles sur les dégâts causés à la population par l’agent orange (un désherbant puissant) utilisé par l’armée américaine pour faire disparaître la jungle où les soldats du Viet Cong se cachaient, mais le musée est très instructif. Il vous donne en outre une bonne base pour comprendre le reste de ce que vous pourrez voir au Vietnam.
* Spectacle de marionnettes sur l’eau (water puppet show). Un spectacle unique, joué depuis des milliers d’années devant la cour des puissants où des marionnettiste actionnent des poupées très soignées dans un espèce de bassin et avec une dextérité incroyable et le tout en musique. Je dois dire que nous y sommes allés un peu au hasard, mais ce fût vraiment magique (regardez les vidéos plus bas pour vous faire une idée ). A noter que vous pouvez voir ce même spectacle à Hanoï, dont il est originaire, mais il y a un peu plus de monde.

[yt4wp-video video_id=”4L-fEa5Z43g”]
* Visite à la journée des tunnels Chu Chi, en pleine jungle lieu où se sont réfugiés les habitants et résistants lors des attaques américaines. On peut entrer dans les tunnels et s’y promener une dizaine de minutes. Une chose est sur les vietnamiens ont pas la même morphologie que nous occidentaux. Celui que l’on visite est le plus grand alias Burger King tunnel et on s’y sentait un peu à l’étroit 🙂 Pour les medals of honor et autres counter strike addicts, on peut même y tirer à la calach ou au M10 sur un stand de tir (pas trop notre truc).
* Un tour de deux jours dont une nuit en homestay pour aller visiter le delta du Mekong et ses fameux marchés flottants (voir article suivant)

 

Et voilà. Après une semaine passée à Saïgon (ne dites plus jamais HCMC) nous avons opté pour un ticket de bus “ouvert” (the Sinh Tourist, super compagnie ) qui nous permet de faire une bonne partie du Vietnam sans se poser de questions sur le transport. Premier arrêt, Mui Né après vous avoir raconté le delta du Mekong.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Le Delta du Mekong
Iles Gili, le paradis sur terre ou presque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.