Ubud, la capitale culturelle de Bali

Après notre passage à Lovina pour se ressourcer, nous voilà arrivés à Ubud. Cette ville nous avait été décrite comme hyper touristique, mais au final nous avons trouvé que c’était largement supportable et qu’il y avait de la place pour tout le monde. Il faut dire que nous y sommes passés en basse saison, je ne sais pas ce que ca donne en plein été.

Que faire à Ubud ?

La ville en soit est charmante, et après quelques jours nous avons trouvé un hôtel sympa et pas cher où nous avons adoré passer du temps. Piscine, petit déjeuner inclut, en plein centre juste à côté du marché. Parfait ! (voir hôtel Sania’s dans les bonnes adresses).

Il n’y a pas à proprement parler une spécialité à Ubud, mais il y fait bon vivre. De très bons restaurants allant du très cher au pas cher du tout (par pitié éviter les restaurants à touristes western food et autres Starbucks de la ville, vous êtes là pour vous imprégnez non ?), des temples tous les coins de rue, diverses attractions intéressantes et autres musées, et surtout de l’artisanat partout.

La forêt aux singes

Un peu en contrebas du centre ville se trouve un ancien temple qui attire de nombreux fidèles. Mais ces croyants sont petits en taille, pleins de poils et très éspiègles … Nous éviterons les blagues sur les portuguais, vous láurez compris au titre du paragraphe, il s’agit en fait de petits singes. Nous avons passé notre première aprés midi là bas, ce qui fut trés agréable, on s’amuse bien avec ces bêtes (pas si bêtes) là. Attention tout de même, ils ont l’habitude des touristes et ont vite compris que touriste est égal à nouritture sur lui, surtout que les locaux vous vendent des bananes pour les nourrir à l’entrée. Ce n’est d’ailleurs pas nécessaire d’en acheter, il en traine bien partout dans le parc. Donc les singes ont une facheuse tendance a essayer de vous piquer votre sac, votre appareil photo ou totu ce que vous avez dans les mains. Nous avons bien rigolé en observant un ayant trouvé je ne sais où une bille et étant persuadé qu’elle contenait quelle que chose de vital pour lui essayait de la casser en la frapant sur le sol ou la cognant contre les murs 🙂

Voici quelques vidéos des primates en action :

[yt4wp-playlist playlist_id=”PL53rLDgblgWDxxAk9uOMcuIYjfhGJbOIc”]

Musée Neka Art

Ce musée est vraiment à ne pas manquer si vous passez à Ubud. Il est passionnant. Mêlant art, architecture, histoire, photographies et peintures vous ne pourrez pas vous y ennuyer. Dommage qu’il soit un peu excentré du centre ville et qu’un taxi soit nécessaire.

Spectacle de danse au Ubud Palace

Un des incontournables de Bali, et de Ubud aussi, c’est d’aller voir un spectacle de danse traditionnelle balinaise. Vu le prix pas si onéreux que cela (comme toujours, devant le lieu, ne passez pas par un intermédiaire) nous n’avons pas hésité longtemps. Et je dois dire que nous avons été agréablement surpris ! Le spectacle nous a vraiment plut alors que nous ne sommes pas forcément des aficionados de la danse. Nous vous avons mis des extraits en vidéo plus bas qui vous donneront un petit aperçu.

[yt4wp-video video_id=”b9eqfP66Q8I”]

Location de scooter à Ubud, un bon moment !

Après plusieurs jours nous avons décidé de louer un scooter pour faire le tour des petits villages autour et se rendre à quelques temples éloignés plus rapidement. Nous ne sommes pas des experts du scooter (c’était même notre première vrai fois), et il y a beaucoup de circulation en Indonésie, il faut donc rester très prudents, mais au bout d’un moment d’incertitude finalement ça c’est très bien passé… Cela nous as permis de visiter d’une autre façon et ca valait le coup.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Temple Besakih, plantation de café et rizières

En fouinant chez tout les vendeurs de tours organisés, nous avons fini par en trouvé un qui nous convenait. Visite de deux temples le matin (Goa Gajah et pura Tirta Empul), vue sur le lac et les rizières, plantation de café avec dégustation, repas au calme, puis le célèbre temple Besakih et un autre temple en fin d’après-midi pour finir. Le tout comme d’habitude pas trop cher, bien sûr. Un peu rapide mais un très bon moment plein de beaux souvenirs (vous en jugerez par les photos). Sûrement le moyen le plus confortable pour faire tout cela en une seule journée vue la chaleur.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Après près d’une semaine passé à Ubud a flâner, prendre du bon temps et se cultiver, c’est un peu à contre coeur que nous prenons un bus pour Padang Bai. Ca risque d’être une journée marathon, Ubud-Padang Bai-Ferry lent-Lombok-Taxi collectif-Lancha-Gili Trawangan, mais c’est pour la bonne cause. Il paraît que ces trois îles sont magnifiques… A suivre.

Snorkeling gratuit aux îles Gili
Lovina

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.