Alpine Crossing ou la randonnée magique dans le parc national de Tongariro

L’alpine crossing c’est une randonnée d’un jour vous permettant de passer sur des roches volcaniques, de traverser un cratère, de passer via des zones géothermiques, de voir un volcan de prés, trois magnifiques lacs couleur turquoise et de finir dans le bush le plus authentique qui soit. Incroyable me direz vous ? Il faut savoir que tout cela se mérite, 18 km et près de 800 mètres de denivelé… rien d’excéptionel non plus mais une bonne grosse journée pour les marcheurs non avertis que nous sommes.

Plan alpine crossing

Plan et informations sur l’alpine crossing

Le lieu est hyper connu en nouvelle zélande, il y a donc forcément beaucoup de monde  mais supportable en cette saison (il parrait que c’est pire l’été). Au niveau du transport, nous avons opté pour un aller-retour en bus qui par un furieux hasard était stationné en gare de terminus …. dans notre camping ! trop facile ! Surtout que le lieu est réputé pour les bris de glace sur le parking puis ca nous sauvait deux heures de sommeil.

Une fois sur place, assencion rapide au début puis, les forces s’épuisent rapidement, les conversations ralentissent de rythme pour laisser place à l’effort mais aussi car les paysages laissent sans voix. C’est tout simplement MAGNIFIQUE, coloré, aride, rude, beau ! On se régale. Nous pic-niquons le long du plus gros lac couleur d’émeraude aprés avoir traversé et longé le cratére rouge sang et gris sombre, c’est fou comme le contraste est ravissant.

Puis nous contournons via des lacets un joli volcan encore en activité qui nous salurera par un joli panache de fumée. La descente à travers le bush est joli mais pas à la hauteur du reste de la randonnée, mais il faut avouer que la bar était placée très (trop) haute. Nous arrivons les derniers au bus retour qui nous attendais pour partir. Par rapport à ça le rythme imposé par les shuttles est trop rapide. La marche est faisable dans les temps indiqués (en gros 9h-16h) mais pas trop le temps de flaner ni de faire des explorations secondaires. Une simple pause de 30 minutes à midi et n’oubliez pas votre selfie en haut du cratère avec vue sur le lac, et allez on court attrapper le bus de retour 🙂 De ce point de vue une option avec une voiture peut être un plus.

Nous en gardons en tout cas un souvenir incroyable, une des plus belles randonnées jamais faite tout court et cela a beaucoup aidé à faire de la NZ notre coup de coeur du moment. On vous laisse profiter des photos !

Previous Image
Next Image

info heading

info content

OnceADay #125 : Chok nucléaire
OnceADay #124 : flying in the rain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.