dunedin et son petit train

Pour clôturer notre petit séjour en nouvelle Zélande, nous décidons de faire un stop rapide à dunedin pour plusieurs raisons:
Déja c’est de là que nous  devons rendre notre voiture
De plus c’est aussi de là que nous prendrons l’avion le lendemain
Mais surtout nous voulions profiter de l’occasion pour visiter la gorge Taieri
Le temps est assez court, il nous reste seulement une petite journee pour profiter de cette ville, nous avons donc réservé une petite balade de 4 heures à bord d’un train qui remonte les gorges Taieri (de Dunedin à Pukerangi).

La gorge de Taieri

En arrivant nous sommes sous le charme de la gare, qui est très ancienne avec une architecture sublime. Des mosaiques au sol, du bois, des vieux cuivres, de la porcelaine partout. Très art déco.

Nous prenons ensuite place à bord de ce vieux train, le paysage reste magnifique et pour une fois depuis quelques jours nous avons du beau temps. A l’intérieur, on se croirait dans le crime de l’orient express, un train début du siècle, tout en bois qui fonctionne malgré tout au diesel mais vous sentez presque l’odeur du charbon brûler. Il est possible d’aller à l’extérieur entre deux wagons ou sur le balconnet en fin de train pour admirer le paysage qui défile à grande vitesse (D’ailleurs regardez les vidéos ci-dessous, vous pourez vous en rendre compte par vous même).

Et il faut bien avouer qu’il est plutôt beau le paysage… La gorge n’étant accessible qu’en train, en vélo ou à pieds en suivant les rails, il reste un côté sauvage assez incroyable. Le meilleur moment étant surement le passage de ces grands ponts suspendus qui se jettent au dessus d’un canyon quelques centaines de mètres plus bas. De quoi vous donner le vertige !

Avec les micros gares dont certaines abandonnées les ravins, la flore et la faune omniprésente et le roulis régulier du cheval de fer, on se croirait véritablement dans un western digne du meilleur album de Luky Luke.

Au total le chemin de fer de Taieri Gorge ce sont (aller-retour):

  • 116 km de voies ferrées
  • 254 mètres d’altitude maximum
  • Une pente maximum de 1/50eme
  • 24 tunnels
  • Une construction entre 1879 et 1921
  • Une fin d’exploitation publique en 1990
  • Une réouverture privée depuis (uniquement touristique)

Fin du voyage en Nouvelle Zélande

Après cette merveilleuse balade c’est l’heure pour nous de rendre notre bolide et de lui refaire une beauté, ensuite nous rejoignons notre super auberge (l’adresse se trouve dans les bonnes adresses) et le lendemain c’est parti pour prendre l’avion où nous aurons droit aux consignes de sécurité version terre du milieu. C’est donc parti pour une nouvelle aventure en Australie…

 

Previous Image
Next Image

info heading

info content

 

[yt4wp-video video_id=”Fp5WWSmatWM”]

OnceADay #135 : Fontaines Divines
Nuevo horizonte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.