Les chutes d’Iguazú

Les chutes d’Iguazú sont des énormes cascades d’eau douce, en lien avec le fleuve Amazone, directement situées a l’intersection de trois pays: Brésil, Argentine, Paraguay. Seul les 2 premiers sont exploités touristiquement, la partie Paraguayenne étant beaucoup moins impressionnante que les deux autres.

Nous avons donc visite les deux sites en commençant par l’Argentin, puis le Brésil, ce qui donnera lieu a un passage de frontière express assez peu formalise.

Pour ceux qui se pose la question de quelle côté est la meilleure vue, je dois dire que les deux sont assez exceptionnelles et différents. On en prend plein les yeux tout au long du parcours. Le côté Argentin offre un spectacle plus impressionnant alors que le Brésilien une meilleure vue d’ensemble et une jolie ballade.

Jour 1 : Côté Argentin

Nous arrivons tôt sous un soleil bien voilé. Nous avons bien fait. Il fait moins chaud et tout les touristes ne sont pas encore là notamment les cars de Japonais avec leur Iphone et leur cannes à Selfies (je ne sais pas si vous l’avez remarqué en France aussi mais c’est carrément l’objet à la mode cette année un peu partout dans le reste du monde). Nous filons directement avec le petit train du site vers la bouche du diable (Bocca del diablo). C’est l’endroit le plus impressionnant … une plateforme en bois et métal de plusieurs centaines de mètres vous emmène au milieu de la fosse en forme de demi lune où se déverse (c’est le bon mot) les chûtes. Comme nous l’apprendrons plus tard, il descend environ l’équivalent d’une piscine olympique toute les secondes … Il en résulte un bruit assourdissant et une atmosphère hyper saturée d’eau qui n’en avait d’ailleurs pas besoin.

Suit une journée à errer de chute en chute, tout aussi belles et impressionnantes les une que les autres mais quand même moins que la bouche du diable. Nous avons aussi tenté l’aventure suprême, à savoir le bateau à moteur qui vous fait passer plusieurs fois au ras des cataractes, histoire de bien vous mouiller. Vous comprendrez que l’on ai pas pris de photos 🙂

La pause déjeuner est également assez ludique, une jeune femme s’étant retrouver encerclée par les Coatis, a telle point qu’elle n’a trouvé d’autre échappatoire que de leur lancer son sandwich juste acheté au subway du parc en hurlant de peur (l’idiote c,était le truc à ne pas faire).

Les photos et les vidéos ci-dessous parlent d’elles mêmes, montrant la beauté du site, nous vous laissons les admirer tranquillement.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

jour 2 : Côté Brésilien

Le coté brésilien bien que présentant les mêmes chûtes que du coté argentin, est malgré tout assez différent. Déjà vous devez vous rendre en bus depuis l’entrée du parc jusqu’aux différents arrêts, qui présentent chacun une vue intéressante. Les points de vue donne une meilleure compréhension globale de la topologie du lieu et pour certains d’entre eux vous en sortirez avec le t-shirt beaucoup mais alors beaucoup plus humide (c’est sympa pour les filles d’ailleurs).

A noter que les Coatis sont présents en nombre de ce coté la aussi du parc, et bien qu’ayant pu analyser la veille leur propension à imiter la pie voleuse dès qu’il et question de nourriture, nous nous fîmes avoir également, profitant de quelques secondes d’inattention pour s’en prendre au succulent sachet de mini-beignets d’Orianne 🙂

Previous Image
Next Image

info heading

info content

En videos:

[yt4wp-playlist playlist_id=”PL53rLDgblgWCAzYRqZxhsMS2u4-axcDBF”]

 

OnceADay #116: Interdit à l'humain ?
OnceADay #115: Vente selective

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.