Aux portes de la patagonie : Bariloche

Quand on arrive à Bariloche,on se croirait à Courchevel ! Comme des airs d’une incroyable station de ski perdue au milieu de l’Argentine. On y vend des gants,bonnets et écharpes, du chocolat et même de la fondue savoyarde… Il faut dire qu’en dire c’est vraiment une station de ski. Mais bon là au milieu de l’été, et sous cette grosse chaleur,on y croit plus trop, même si les nuits sont fraiches.

Avec son charmant petit lac, Bariloche propose d’après ce que nous avions repérés de nombreuses randonnées assez natures et sympathiques à faire. On hésitons dans un premier temps avec un tour en vélo, mais décidons de dépenser moins et de profiter plus en faisant uniquement la moitié du même parcours mais à pieds.

Le circuit du lac Nahuel Huapi

Allez c’est parti pour la journee, le pic-nique achetė rapidement au supermarché, nous prenons le bus n°20. Le premier nous passe sous le nez sans s’arrêter ( visiblement c’est courant lorsqu’ils sont pleins) heureusement nous avons plus de chance avec le deuxième.

Au debut nous suivons simplement la route goudronnée, et en voyant des gens sortir des fourrées, nous nous doutons qu’il y a quelque chose plus bas. En suivant le chemin en sens inverse nous finissons par déboucher sur un petit lac avec une minuscule plage aménagée. L’endroit parfait pour déjeuner il nous semble.

Par la suite nous continuons le parcours, en longeant le grand lac de la région nommé Nahuel Huapi, en se trompant, et essayant plusieurs fois des chemins alternatifs. La balade est superbe, nous découvrons même une espèce végétale insolite pour nous, des plantes portant des genres de haricots à graines, qui explosent pour expulser la graine sous l’effet de la chaleur. C’est tout d’abord le bruit permanent qui nous avait intrigué, nous laissant perplexes un bon moment avant d’en comprendre la cause.

Sur la route nous découvrons deux endroits très sympathiques. Le premier est une petite crique abritant une plage paradisiaque le long du lac, assez fréquentée mais elle est suffisament grande et elle posséde un petit bar 100% écologique qui sert des limonades maisons et autres cocktails trés plaisants à siroter sur la berge.

Le deuxième est un téléphérique, qui vous emmène en haut d’une coline qui domine joliment le lacs et ces circonvolutions. Le paysage y est juste incroyable ! Seul bémol, impossible de monter ou descendre à pieds, seul le téléphérique (cher) permet d’y monter. Un bon souvenir tout de même, nous ne regréterons pas.

Flânons un peu dans la station de ski

Une autre occupation que nous aurons également bien exploitée, se promener dans le centre ville. De nombreux commerces et restaurants, dont ceux offrant la fondue savoyarde, des vendeurs de rue (au programme les classiques bracelets, des bonnets style péruviens, des bijoux, des pipes, etc …). Mais l’atraction numéro un a Bariloche c’est sans nul doute le chocolat. Pour une raison quelconque, il est né une tradition de chocolateries dans la région (inspirée par la suisse peut être ?) et un nombre incroyable de confiserie bonboneries fleurissent en centre ville. Si vous ne devez retenir qu’une seule marque c’est Rapa Nui (ça ne vous rappele rien ? ;-)). Après la visite du musée de la ville (interessant pour sa partie faune et flaure pas trop pour l’histoire) nous nous plierons à la coutume locale, en déjeunant chez Rapa Nui, mais surtout terminant le repas par un chocolat chaud Rapa Nui, crème fouéttée et amandes en plus dans la recette. Bon, très bon même !

Ce court séjour dans cette ville aux portes de la Patagonie aura été bien plus qu’agréable, notre plus grand souhait aurait été de continuer plus au sud vers la vraie Patagonie profonde, mais malheureusement le temps sur le continent sud américain nous est compté maintenant et nous devons a regret atrapper notre bus vers la grande capitale Buenos Aires.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

OnceADay #108: We need poulp !
OnceADay #107 : La cabane en bois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.