Région du lac titi caca

Après mûres réflexions nous avions de nous concentrer sur deux villes de la région du fameux lac titi caca :

  • Puno au Pérou, où l’idée était de faire entre autres une visite des iles flottantes (construites sur des couches de roseaux qu’ils renouvellent tous les ans)
  • Copacabana en Bolivie, où nous voulions visiter l’île du soleil et celle de la lune

Puno au Perou

Mais un malicieux sorcier indien péruvien à du nous jeter un mauvais sort… Puno, ou la ville qui ne voulait pas de nous ! A peine arrivés, la chambre à l’auberge n’est pas prête, ils nous en prêtent une autre, mais horreur on se gèle dans leur bâtiment et ce qu’elle que soit la chambre. Puis il se met à pleuvoir… Non stop ou presque pendant deux jours. Dans ces conditions pas grand chose à faire dans la ville. Après avoir acheté du baby alpaga, goûté la spécialité du coin à savoir le cuy au four (cochon de guinée pané et grillé) nous nous ennuyons ferme. La décision est prise, nous partons avec un jour d’avance pour la Bolivie à Copacabana !

Copacabana en Bolivie

Deux heures de bus et c’est le changement complet, il fait beau, presque chaud compte tenu des 3000 mètres d’altitude, nous trouvons un hostel où il ne fait pas froid et où il y a des douches chaudes 24/24 et la ville nous offre les plus beaux paysages que nous avons vu depuis longtemps. Notamment le fameux siège de l’inca, si vous avez l’occasion d’y aller. Nous découvrons que Copacabana héberge une bien drôle tradition… Les Boliviens viennent de tout le pays pour faire bénir par les ecclésiastiques locaux leurs véhicules personnels. Tout cela à grand renforts de prières et de vins mousseux bien sûr ! Que demander de plus ?

La isla del sol

Une superbe île à visiter avec des ruines incas peut être ? Ça sera le cas le lendemain avec une excursion vers la partie nord de l’île puis une traversée en altitude par un sentier entretenu par une des trois communautés descendantes des incas indigènes. La vue y sera tout le long plus que magnifique, nous vous laissons juger par les photos un peu plus bas. C’est le coeur un peu gros que nous quittons l’île par sa partie sud pour reprendre le bateau qui nous ramène à Copacabana. Une autre chose immanquable à Copacabana, c’est de goûter une truite achetée directement sur le port. Préparée de plus de dix façons différentes elles sont délicieuses et pas très chères, laissez vous tenter.

 

OnceADay #085
OnceADay #084

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.