La Havane et les arnaques en tout genre

Notre première étape à Cuba la havane.

Autant vous le dire directement la havane n’est pas la ville dont nous garderons le meilleur souvenir à Cuba … Non pas que cette ville soit dénuée d’intérêt, il y a quelques trucs sympathiques à voir dans le centre, quelques balades agréables à faire, et l’ambiance dans la ville ou les bars et clubs le soir est simplement géniale, mais ce qui gâche tout c’est les rabatteurs (jineteros). Ils sont tout simplement partout dans cette ville !

Au point que vous ne pouvez pas faire un pas sans vous voir proposer 4 taxis, 2 achats de cigare (en feuilles de banane et au prix du tabac évidemment), 7 restaurants (même si tu sors de table) et 3 logements (casa particular) …. Bien entendu ils prennent une commission dessus tout ça, même si c’était l’endroit où vous alliez de toute façon. Et par voie de conséquence les prix augmentent un peu partout.

Bon il est vrai que c’est le cas un peu partout à Cuba et que les revenus moyens font que cela explique leur intérêt à pratiquer de telles affaires mais spécialement à la havane ça en devient insupportable. Le fait est notamment exacerbé par une agressivité chronique dès qu’un refus même poli se présente.

La faute à tout cela ? Le système de double monnaie mis en place par Le gouvernement Cubain. Les locaux payent leurs besoins de tous les jours en pesos cubains, les touristes en CUC non convertibles en autre devise que le pesos cubain. 1 CUC = 25 pesos. Ah oui mais la plupart des trucs qui sortent de la première nécessité sont vendus en CUC mais les cubains aimeraient bien les acheter aussi…. Vous suivez ? Et bien sur quand tu es étranger impossible ou presque d’obtenir des pesos… Bref c’est un joyeux méli-mélo ! Et surtout un joyeux pousse au crime, limon de toutes les arnaques possibles pour obtenir le sacro-saint CUC.

Après nous sommes conscients que Cuba est un pays génial, où nous avons d’ailleurs passé du super temps ailleurs qu’à la havane et que les cubains ne sont pas tous des arnaqueurs, loin s’en faut. Peut être est-ce juste la faute à pas de chance ou une mauvaise période, mais sur les trois jours passés à la havane nous avons senti une ambiance oppressante, partagée avec d’autres touristes avec qui nous avons discuté et aurions préféré prolonger notre séjour à Trinidad par exemple.

On espère que le ton un peu dur de cet article (mais il faut savoir voir la réalité en face) ne vous découragera pas de venir à Cuba (ce n’est absolument pas le but) ni à la havane, mais simplement de savoir à quoi vous attendre et à réfléchir sur le temps que vous y investirez. Est-ce que la Havane vaut une semaine de vos vacances juste par c’est la capitale ? Personnellement mon choix irait sur des villes plus authentiques.

Trinidad (Cuba)
OnceADay #020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.